Randonnée itinérante – 6 jours

Portage : véhicule

 

Séjour à la carte à partir de 6 personnes

 

Que vous soyez seul ou 10, proposez les votres ! Entre juin et septembre.

  Jours de marche : 5 jours

Gîtes : 5 nuits

Niveau : facile à modéré

Encadrement : Accompagnateur en Montagne

Groupe : 6 à 12 personnes maxi

Prix du séjour : 520 €




Six jours pour passer de la lavande sauvage aux bouquetins, du sillon alpin au cœur des massifs cristallins. Six jours pour traverser tous les étages de vie, les climats, les reliefs, les bourgs et les villages. Six jours c’est court et pourtant !

Au cours de cette confortable itinérance, nous allons rencontrer, savourer et comprendre l’essentiel des Alpes françaises. Le départ s’effectue sur le rebord du plateau matheysin, suspendu au-dessus des gorges du Drac, le sillon alpin. La vie de ce pays est marquée par l’exploitation du charbon et une vie agricole encore intense, dans les bocages du plateau comme dans les alpages. Du plateau matheysin, nous entrons à pied dans des vallées alpines préservées du tourisme et où l’agriculture de montagne se maintient. Petits champs, terrasses entretenues, patrimoine rural et tommes de chèvres sont toujours le quotidien

 

Plus loin encore, nous pénétrons dans le secteur sanctuarisé du Parc National des Écrins. Les vallées sont de plus en plus étroites, les sommets de plus en plus élancés. Nous sommes dans le Valbonnais, un territoire farouche qui affiche sa différence: pas de tourisme de masse, un patrimoine architectural presque intact, une vie rurale âpre mais saine. Au bout de la route, le bien-nommé hameau du Désert surprend par sa vitalité. Ici on est resté paysan, on s’accroche à la terre.

Et par un bon sentier, nous approcherons les cimes, celles des chamois et des bouquetins, pour un panorama sur la haute-montagne, pour humer l’euphorie de l’altitude et faire la promesse que la prochaine fois, on ira plus loin encore !


Afficher Les Ecrins en pente douce sur une carte plus grande
L'Obiou vu des sommets de la Matheysine
L'Obiou vu des sommets de la Matheysine