Au Tour du Mont Blanc - Voyage et rencontres

Nos pas nous guideront sur le chemin des anciens peuples celtes, colporteurs, alpagistes et aujourd’hui randonneurs. Un nombre incalculable de personnes a passé ces grands cols alpins et ça depuis des siècles et des millénaires ; Chacun pour son intérêt mais ces montagnes ont longtemps fasciné le cœur des hommes qui venaient s’y aventurer, par pur envie de conquérir ou par besoin de s’enrichir par la denrée de ces alpages et par la beauté de ses paysages.

Sur ce tour du Mont-Blanc, je vous propose quelques rencontres montagnardes, locales et insolites avec les nouveaux habitants de ces lieux tant convoités. Nous découvrirons qu’est-ce que certains viennent chercher et pourquoi. Aujourd’hui ces grandes vallées sont peuplées par le tourisme mais il reste encore des puristes de la tradition locale.

Il est bien évident que nous serons obligés de suivre le circuit classique en passant par les trois pays limitrophes du Mont-Blanc. Des traversées de grandes vallées et des ascensions de cols, nous dévoileront les paysages les plus fabuleux des hautes montagnes du massif du Mont-Blanc.

Stéphane - créateur de ce voyage

10 jours

Randonnée accompagnée

10 jours de marche

Dénivellé moyen : 700m/jour

Assistance bagages (sauf pour 3 jours)

 

Niveau Moyen

Pas de difficulté particulière

Pratique régulière de la randonnée conseillée

Nuitées en refuge / gîtes

1525€

Comprenant :

- pension complète

- transports durant le voyage

- animations et visites

- accompagnateur en montagne


Les Points Forts

Nous traverserons les 3 pays (France, Italie et Suisse) pour découvrir le tour du Mont-Blanc autrement. Sur notre route, nous rencontrerons quelques locaux nous racontant leurs histoires et modes de vie.

Des visites de sites naturels et historiques, un tour dédié sur les différents patrimoines qui entourent notre haut massif du Mont-Blanc.

• Un Voyage d'Auteur crée par Stéphane Cathand, exclusivité RANDOPAYS / LES MATINS DU MONDE

Un véritable « Tout Compris » où tous les repas, visites, transferts... sont pris en charge

Un itinéraire qui permet de revoir le tour du Mont-Blanc, par la rencontre de personnages et

acteurs locaux mais aussi par la visite de lieux insolites et riches en culture.

• Découvrir la beauté et la diversité des paysages, en passant d'une vallée à une autre, d’un pays à un autre, en appréciant chacune des particularités : roches cristallines et sédimentaires, alpages, vallées glacières, lacs et habitations traditionnelles.

 

ITINÉRAIRE

Jour 1 : Une mise en jambe bien méritée.

Dénivelé : +950m/-650m

Itinéraire / Activités : Pour bien commencer notre premier jour, rien de tel qu’un panorama des plus grandioses.
On se donne rendez-vous au petit village des Houches pour débuter notre ascension en passant par les anciens alpages de Charousse. Joli petit village de montagne ou certains viennent
s’y ressourcer tant le calme est clément.

Notre but, est cette grande muraille qui domine cet alpage ; le Prarion. Un sommet qui n’est pas le plus haut, pas le plus impressionnant ou le plus périlleux mais qui offre une vue à 360° sur les massifs voisins.
Mont-
Blanc, Aiguilles rouges, Aravis, Fiz et j’en passe. Tous ses massifs, juste pour vos yeux et vos clichés photos, préparez les appareils.

Nous rejoindrons une petite auberge bien sympathique après une belle première journée de marche pour se désaltérer et festoyer comme il se doit.

Jour 2 : Un petit coin de paradis.

Dénivelé : + 750 m / -700m

Itinéraire / Activités : Après une belle nuit bien méritée d’une journée éprouvante, nous repartons sur nos sentiers à la conquête de ce majestueux tour.
Dominés par les dômes de Miage (3673m), nous passerons d’alpage en alpage pour gouter si possible quelques fromages et du lait frais de vache. Le bon fruit de nos alpages tant apprécié par vos papilles.

Après cette fameuse dégustation, nous plongerons dans les forêts du val Montjoie pour rejoindre le petit village de station des Contamines Montjoie. Depuis là, nous aurons l’occasion de visiter la magnifique église savoyarde baroque de la sainte Trinité.
Nous dormirons dans un grand chalet savoyard aux habits d’épicéas, la cité Montjoie.

Jour 3 : Un long chemin d’histoire.

Dénivelé : +1350 m / -800 m

Itinéraire / Activités : Une grosse journée nous attend, nous monterons le Val Montjoie jusqu’à son col, le col du bonhomme pour redescendre dans la vallée des glaciers.
Pas trop loin de notre départ, nous prendrons un peu de temps pour visiter un patrimoine historique et religieux de cette commune
; L’église de Notre dame de la gorge.

Ce lieu est historique par son église mais également par son sentier, la célèbre voie romaine.
C’était une voie de communication stratégique pour l’empire romain qui favorisait son autorité sur les peuples celtes (allobroges et ceutrons). Par la suite, ce fut une voie de contrebande, de marchands et colporteurs. Aujourd’hui, c’est un grand passage touristique pour randonneurs et alpinistes.
Après la belle épreuve du col du bonhomme, nous redescendrons jusqu’à la vallée des glaciers pour y déguster le célèbre beaufort de Savoie. Si notre ami l’alpagiste n’est pas resté dans ces alpages. Nous passerons la nuit dans un refuge authentique de Savoie et dans un lieu très charmant sur fond de vallée montagnarde.

Jour 4 : Viva Italia !

Dénivelé : +950m / -700m

Itinéraire / Activités : Quittons la Savoie, pour emprunter les sentiers de L’Italie par le col de la Seigne. Haut-lieu de combat durant la seconde guerre mondiale, ces traces en sont l’exemple de ces conflits franco-italiens. Malgré ces disputes, les 2 pays ont su garder une bonne entente et ne pas remuer les blessures du passé.
Bienvenue dans les chaleureuses vallées de Courmayeur, ou l’accueil ne vous laissera pas sans charme. Il fait bon vivre en face sud du Mont-Blanc, marchons en méditant émerveillés par la grandeur des cimes qui nous dépassent. Le décor entre hauts monts enneigées et pâtures verdoyantes, un contraste qui vous feront oublier votre fatigue par cette contemplation.
Plusieurs opportunités pédestres s’offrent à nous, nous jugerons le jour même où nos jambes et nos envies nous mèneront. Le but étant de passer la soirée au refuge Monte-Bianco.
L’arrêt réputé du randonneur grâce à la convivialité du personnel et au soin de préparer de délicieux repas.

Jour 5 : Salute !

Dénivelé : + 400 m

Itinéraire / Activités : On a bien mérité ça, une bonne visite des caves du Mont-Blanc pour y déguster leurs vins. Nous prendrons le bus ou taxi qui nous mènera à Morjex, pour découvrir les vignes et les caves réputées du val d’Aoste.
Après ce passage viticole, nous nous arrêterons à Courmayeur pour se désaltérer d’une boisson fraiche ou d’une bonne glace à l’italienne et nous reprendrons un bus pour s’engouffrer dans le val Ferret italien. Là toujours les cimes ardentes et enneigées comme les grandes Jorasses mais aussi les grands mélèzes habillés de leur manteau vert éclatant.

Nous progresserons sur un petit bout de sentier pas très large afin de retrouver le fabuleux refuge de Bonatti. « Una grande casa dove la vita è buona ».
Construit en hommage et grâce au grand explorat
eur, alpiniste, écrivain, italien et j’en passe... Walter Bonatti.

Jour 6 : Du parmesan à la raclette.

Dénivelé : + 800 m / - 900 m

Itinéraire / activités : Une fabuleuse nuit dans le refuge Bonatti, à contempler les photos des exploits du grand explorateur italien et le paysage alpin qui s’offre à nos yeux. Une fierté pour cette région que d’avoir eu un aussi grand homme.
Après avoir bien mangé et bien dormi, nous laisserons l’Italie derrière nos pas et rencontrerons la
Suisse. Une belle montée bien serpentée mais qui laisse des points de vue sur le sommet frontalier des 3 pays, le mont Dolent. De ses 3800 mètres d’altitude, il délimite la Suisse, l’Italie et la France. Contrairement au Mont Blanc, celui appartient à tous !

Nous finirons notre montée au col ferret à 2545 mètres, la frontière entre le val ferret italien et le val ferret suisse.
Là, de grands alpages, ou les célèbres vaches d’Hérens viennent profiter de la qualité du domaine pour paitre en tranquillité. Ils utilisent ces vaches pour leur lait évidement mais aussi pour les célèbres combats organisés dans le valais. Nous ne rejoindrons pas ces combats mais un célèbre alpage, celui de la Peule ou nous dormirons dans un cadre authentique au milieu des montagnes valaisannes.

 

Jour 7 : de surprise en découverte.

Dénivelé : environ 650 m

Itinéraire / Activités : Réveillés par le son des clarines, nous profiterons de ces derniers moments dans l’alpage de la peule. Un petit sentier bucolique nous attend, un bout de descente et c’est parti pour une journée pleine de découverte.
Nous redescendrons dans le bas du val ferret pour prendre le bus qui nous déposera à Praz de Fort. Arrivés à bon port, Chantal une guide locale nous fera découvrir son joli petit village et son patrimoine. Elle nous invitera également dans son gîte pour y gouter des plats des plus sauvages. Ensuite, un aurevoir à notre guide pour reprendre un dernier bus pour Champex.

Merveilleux petit village lacustre ou il fait plutôt bon d’y être. Si nous avons le temps, nous visiterons également le jardin alpin pour en apprendre un peu mieux sur ces plantes qui peuplent nos montagnes.
Et puis nous passerons la nuit dans le gite du bon abri, pas trop loin du lac de Champex pour ceux qui aimeraient méditer près ce petit joyau.

Jour 8 : d’alpage en alpage...

Dénivelé : + 720 m / - 750 m

Itinéraire / activités : Qu’on est bien à Champex, mais il faut continuer. On a encore du chemin à accomplir et de magnifiques endroits à découvrir.
En passant dans les villages de Champex, nous rencontrerons les bâtisses typiquement suisses avec le fameux drapeau croix blanche sur fondu rouge si fièrement affiché.

Continuons notre si belle avancée en direction des alpages. Là après une bonne montée en zig-zag, nous passerons d’alpage en alpage.
L’alpage de
bovine, le grand classique du tour du Mont-Blanc. C’est une petite buvette et restauration au milieu des chèvres et des vaches d’Hérens, nos fameuses combattantes. Même si parfois l’accueil de la gérante est un peu dur et rustique, ce qui fait le charme du lieu, nous pourrons nous désaltérer sur sa jolie terrasse pour profiter du lieu et de la vue sur la vallée du Rhône.

Et nous longerons toujours le même pan de montagne à travers alpages et forêts pour atteindre le col de Forclaz. Grand col traversé par une route permettant de rejoindre la vallée de Martigny avec celle de Chamonix.
Depuis là nous descendrons en direction de notre auberge de la grande ourse dans la vallée de Trient
ou nous resterons pour s’y reposer.

Jour 9 : La belle Martigny

Itinéraire / activités : Une bonne journée de repos musculaire s’annonce à nous, aujourd’hui c’est culture. Nous prendrons le bus pour aller à Martigny, petite ville ou grand village de la vallée du Rhône en Suisse toujours bien sûr. Une belle route impressionnante par son flanc de vallée très raide et cultivé de vignes. La grande spécialité du domaine de Martigny, son vin blanc qui s’accompagne très bien avec le fromage et ses abricots très onctueux.

Dans Martigny, Nous irons à la fondation Gianadda. C’est un centre culturel bâti sur d’anciennes ruines romaines. Et de là, un guide nous mènera à travers ces vestiges.
Après cette visite antique de Martigny la romaine, nous prendrons le train Mont-Blanc express qui
traverse la vallée de l’Arve, de Chamonix et de Martigny. Il permet aux locaux de passer de Suisse en France sans ne devoir prendre sa voiture, surtout l’hiver.

Et nous descendrons en France à Vallorcine, l’un des villages de Montagne les plus authentiques de Haute-Savoie ou nous dormirons.

 

Jour 10 : Vallorcine, l’authenticité à l’état pur.

Dénivelé : + 650 m / - 650 m

Itinéraire / activités : Après la civilisation de Martigny, rien de mieux que de trouver le calme et la plénitude de Vallorcine. Vrai village de montagne pour son authenticité et son cadre naturel, vous serez charmez autant par ces paysages que par son histoire.
Longtemps laissé dans l’ombre par le succès de Chamonix, Vallorcine a su garder son intégrité pour ne pas plonger dans le tourisme consommateur.

Nous irons nous plonger dans l’un des plus beaux vallons du site, le vallon de Bérard et sa réserve naturelle. Nous ferons un aller/retour car les pans raides des cimes ne nous donnent pas l’accès à tous ses mystères. Il faut être aguerri ou un vrai vallorcin pour se frotter au danger de ces montagnes. Au bout de ce chemin, nous aurons la vue sur des grands massifs et sommets réputés pour leur cadre des plus naturels mais aussi pour la technicité de leurs parois.

En redescendant, nous irons à la rencontre de sculpteurs de bois qui nous dévoileront leurs plus belles pièces et sculptures.
Nous redormirons dans le même gîte, authentique comme son village.

Jour 11 : Sur les traces des cristalliers.

Dénivelé : + 850 m / - 850 m

Itinéraire / activités : Un jour, nous reviendrons Vallorcine. Quittons notre magnifique petit village pour dire bonjour à Chamonix la grande. Elle est là, pas si loin de nous mais pour la voir il faut la mériter. La mer de glace.
Je vous invite à suivre les pas de nos anciens cristalliers, chasseurs de chamois, paysans et à la fois
guides sur l’un des plus vieux sentiers touristiques montagnards au monde. Ces hommes qui ont gravi ces sommets et qui ont donné son succès à Chamonix.

Nous monterons à travers les forêts d’épicéas et de mélèzes, sur la moraine de l’ancien glacier pour se rapprocher d’un peu plus près du massif du Mont-Blanc. Sous nos yeux, les grandes Jorasses, les Drus, L’aiguille verte et la mer de glace.
En redescendant de ce périple, nous irons faire un salut à des amis qui tiennent une prodigieuse petite buvette et restauration. Ce chalet anciennement refuge a participé à l’histoire touristique de Chamonix. Nous en profiterons pour gouter leurs préparations des plus locales et biologiques.

Et après cette journée forte en découverte, nous rejoindrons notre point A car oui la boucle est bouclée messieurs dames.