RandoPays a choisi d'adhérer à l'association V.V.E., Voyageurs, Voyagistes Eco-responsables, regroupant des voyageurs, des hébergeurs, des guides et accompagnateurs, des agences de voyages, afin de faire évoluer le tourisme vers des pratiques véritablement "éco- responsables".     Le site de V.V.E.

 

Que serait un voyage éco-responsable ? En voici une définition donné par JP Lamic, le fondateur de l'association :

 

un voyage éco-responsable serait « un tourisme responsable, au niveau social comme au niveau environnemental, viable économiquement tant pour les émetteurs que pour les accueillants mais dont la finalité n’est pas la production ou surproduction de richesses au seul bénéfice des intervenants du Nord »

 

Cette association a ainsi créé une charte des voyagistes et une charte des voyageurs, permettant à chacun d'entre nous de réfléchir aux implications du voyage sur les territoires visités, leurs populations, leurs avenirs.

 

Parmi les engagements auxquels nous adhérons, figurent ceux-ci :

 

- former/informer nos clients

 

- sensibiliser les équipes locales aux problèmes d'environnement, de patrimoine, d'accueil

 

- fidéliser des équipes et partenaires, et baser les rapports et les échanges sur un climat de confiance

 

- intervenir dans le choix des partenaires (équilibre de la répartition des revenus et des savoir-faire acquis)

 

- choisir des prestataires en fonction de leur degré de connaissance du tissu local, et des personnes ressources

 

- diversifier l'offre afin d'éviter la saturation des sites les plus connus

 

- proposer des destinations à faible notoriété, des circuits originaux, souvent exclusifs

 

- agir par tous les moyens utiles dès la conception des programmes pour optimiser le temps des rencontres, les visites, les déplacements, et minimiser les émissions de CO2

 

A l'étranger :

- privilégier le double encadrement, guide français/guide local, seul garant du transfert bilatéral de savoir-faire, du respect du contrat avec le client. Le guide français est garant de l' établissement de relations équitables entre visiteurs et visités, contrôle les rapports d'argent entre les intervenants, contrôle les compétences, l'hygiène et la qualité des repas, contrôle le matériel (véhicules, auberges, cuisine, tentes, etc.) et permet l'amélioration de la programmation sur des points ayant pu évoluer...

 

- respecter les législations en vigueur dans les pays émetteur, et de destination (assurance, licences, autorisation...)

 

- oeuvrer au maintien des savoir-faire par la production de voyages long

 

- développer le savoir-faire en interne, plutôt que de proposer des destinations dont la production est entièrement déléguée aux opérateurs locaux.

 

Chaque personne inscrite à un séjour RandoPays est automatiquement membre de l'association l'année de son séjour.