Transsibérien Moscou - Lac Baïkal

Spécial vacances scolaires d'hiver !

Russie > Sibérie de l'Ouest et de l'Est

Voyage découverte - 15 jours

Prix du séjour : 3550€ (1) au départ de Paris

Profil : voyageur appréciant aussi la marche à pied

Participants : 6 à 8 personnes

Dates : du 23/02/2019 au 09/03/2019

Jours de marche : 5,5

Portage : vous portez vos affaires de la demi-journée au plus celles de la journée.  

Hébergement : 6 nuits en hôtel / 2 nuits en auberge / 4 nuits en train / 2 nuits en refuges privatisé

Encadrement : Michel CLAR, Accompagnateur en Montagne D.E. + guide local·e russe


(1) Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Découverte de la culture et de laéature de la Russie grâce au Transsibérien

Sur les traces Michel Strogoff

Comme le fit, par d'autres moyens, Michel Strogoff, le héros de Jules Verne, qui n'a jamais rêvé de rallier Moscou à Irkutsk ?

Par la même occasion, de pousser la porte du Kremlin, embarquer à Moscou dans  le Transsibérien, au coeur de l'hiver russe, pour traverser l'immense Sibérie, au chaud dans ce train mythique ? Faire une halte chez Ivan le Terrible à Kazan, franchir l'Oural pour entrer en Asie à Ekaterinburg. Flaner dans les ruelles aux splendides maisons en bois d'Irkutsk, faire chanter sous ses pieds la glace qui recouvre l'étincelant Lac Baïkal, entendre crépiter le feu dans un refuge en bois au bord du lac.

 

Ce programme de rêve qui allie visites culturelles et découverte de sites naturels exceptionnels, est un vrai tout compris. Nous vous le proposons sur les dates des vacances scolaires d'hiver, à une période où seuls les russes voyagent dans le train pour traverser la Sibérie.

Vous êtes une voyageuse, un voyageur, qui a envie de découvrir le patrimoine culturel russe, de faire de belles rencontres au sein de la population, vous aimez aussi découvrir le Monde à pied lors de randonnées peu difficiles, ce séjour est fait pour vous.

Un voyage qui rallie Moscou à Irkutsk, comme le fit Michel Strogoff, dans le roman de Jules Verne.

Le séjour en bref

 

Voyage à pied : 15 jours / 5,5 jours de marche

Niveau : voyageur appréciant aussi la marche à pied

Participants : 6 à 8 seulement

Dates : du samedi 23 février au samedi 9 mars 2019

Portage : sac à dos avec vos affaires de la demi-journée, rarement de la journée

Hébergement : 6 nuits en hôtel / 2 nuits en auberge / 4 nuits en train / 2 nuits en refuge privatisé

Encadrement : Michel CLAR accompagnateur en montagne + guides-interprètes locaux dans chaque ville

Lieus géographiques : Europe, Moscou, Kazan, Asie, Ekatarinburg, Irkutsk, Lac Baïkal en Sibérie

Paysages : villes, lac gelé, steppe, taïga, collines

Altitude maximale de la randonnée : 1276 m

La thématique en quelques mots : le mythique Transsibérien est notre "fil rouge" entre Moscou et le Lac Baïkal. Egalement le prétexte à la découverte hivernale de très belles villes russes que nous visitons avec des guides locaux francophones. C'est aussi le moyen le plus doux pour aller se confronter au Lac Baïkal, ce phénomène naturel hors du commun, en apparence endormi sous la glace de l'hiver sibérien.
En ville, près du Baïkal ou même sur sa surface généreusement englacée de cet immense lac, vous êtes invité·e à des randonnées à pied faciles, assurées par un professionnel français de la montagne fréquentant régulièrement la Russie.


Prix

3550€ au départ de Paris - Supplément +250€ si 6 inscrits.

Supplément single pour les nuits en hôtel : +250€

 

Itinéraire

Le détail complet du Jour par Jour est donné dans la fiche technique à demander à RandoPays.

Jour 1 – Vol aller Paris > Moscou et visite nocturne de la ville

Départ de France, arrivée en fin d'après-midi à Moscou. Installation à l'hôtel et flâneries nocturnes dans la ville encore illuminée des éclairages de Noël.

Dîner. Nuit à l'hôtel.

Jour 2 – Visite de la ville avec un guide culturel francophone + balade-découverte

Visite du Kremlin le matin avec notre guide-interprète, déplacement dans l'incroyable métro de Moscou, déjeuner près de la Place Rouge, immersion à pied dans la vie des moscovites la capitale l'après-midi.
Dîner et installation dans le Transsibérien pour rejoindre Kazan.

Nuit dans le train.

Flâner dans les rues de Moscou permet de faire d'incroyables découvertes. Ici un magasin d'alimentation très inhabituel.

Jours 3 - Visite de la ville de Kazan

Arrivée à Kazan le matin, visite du Kremlin de Kazan assurée par notre guide-interprète, balade à pied improvisée l'après-midi.
Pension complète avec nuit à l'hôtel à Kazan. 

Jour 4 – En route vers l'Asie

Départ vers Ekaterinburg tôt le matin, journée complète dans le Transsibérien pour approcher les fameux Monts de l'Oural. Arrivée le soir dans la ville trait d'union entre l'Europe et l'Asie, où fut exécuté le Tsar et sa famille lors de la Révolution de 1917.

Pension complète avec nuit en hôtel à Ekaterinburg.

Jour 5 – Visite culturelle d'Ekaretinburg

Visite du site de Ganina Yama et passage symbolique de l'Europe à l'Asie avec notre guide-interprète le matin, découverte à pied l'après-midi.

Pension complète. Nuit dans le train.

Nous visitons le site de Ganina Yama en compagnie de notre guide-interprète russe.

Jour 6 - 7  - Traversée de la Sibérie

Une fois franchis les Monts de l'Oural, la taïga sibérienne s'étire à perte de vue. Espaces immenses, où la couleur semble avoir disparu. Hormis le ciel, qui s'entête à rester d'un bleu intense, ici, tout est blanc, doucement surligneur de gris jusqu'à l'infini. Blanche la neige qui recouvre les plaines et les branches des arbres, blanche l'écorce des bouleaux. Un hameau coloré surgit tout à coup, belles façades de bois aux couleurs éclatantes qui ponctuent l'immensité. Puis s'efface.

Le lâcher-prise du voyageur a fini par s'installer. Bien au chaud dans nos wagons, les échanges sont chaleureux avec la population locale qui se déplace en train.

Pension complète et nuit à bord du train.

Jour 8 - Irkutsk

Arrivée dans la capitale de la Sibérie Orientale en fin de matinée. Installation à l'hôtel.

Visite à pied d'intéressants quartiers l'après-midi.

Pension complète. Nuit à l'hôtel à Irkutsk.

La maîtrise du travail du bois est pluri-séculaire dans cette ville par ailleurs très moderne de Sibérie Orientale.

Jour 9 - Baïkal, perle de la Sibérie

Transfert en bus sur les rives et même la glace du Lac Baïkal, visite du musée d'histoire naturelle du lac et du musée de plein air qui retrace la mise en valeur de cette zone au fil des siècles.

Pension complète. Nuit à l'hôtel à Irkutsk. 

Le visiteur arrivé par le Transsibérien à Irkutsk ne peut échapper à l'effet de surprise et à l'émerveillement que procure l'apparition du Lac Baïkal enchâssé dans de très hautes montagnes.

Jour 10 – Un refuge au bord du lac Baïkal

Transition avec la veille. Découvrir le Lac Baïkal, c'est aussi en apprécier ses étendues très peu aménagées. Nous rejoignons l'impressionnante île d'Olkhon, sur la rive NW du Baïkal. Culminant à 1276m, elle surplombe le point le plus profond du lac, là où son plancher descend presque à 1700m sous la surface.

Pension complète. Nuit en refuge privatisé.

Bania le soir.

Possibilité de se prendre pour Sylvain Tesson. 

Jour 11 – Randonnée sur le Baïkal ou l'île d'Olkhon

Exploration à pied des environs, directement sur la glace du lac. Les formes fantasmagoriques de la glace bleu ou même noire mobilisent notre imagination. Nous découvrons à quel point le Baïkal "vit", tant il chahute par endroits la glace qui le recouvre. En fonction de la météo, randonnée plutôt sur l'île d'Olkhon pour bénéficier d'un point de vue exceptionnel sur l'étendue de glace qui s'étire à perte de vue à ses pieds.

Pension complète. Nuit en refuge privatisé.

Bania le soir.

Jour 12 – 13 - Cap Pokoïny

Transfert en véhicule tout-terrain.

" - Tiens, mais nous avons quitté la berge, semble-t-il.

- Là, je crois même que roulons carrément sur le lac gelé !".

C'est effectivement en utilisant les pistes tracées sur la glace du mythique Lac Baïkal que nous l'explorons puis rejoignons notre auberge. Nous profitons de la réserve de Baïkalo-Lensky pour faire une randonnée facile dans ses montagnes. C'est la plus importante réserve du lac Baïkal dont le territoire s’étend à 660 000 hectares. Le biotope de la réserve est une taïga des plus sauvages et impénétrables. L’absence totale de sentiers et d'autres traces d'activités humaines témoigne de la présence rarissime de l'homme.

Pension complète. Nuit en auberge.

Bania le soir. 

La surface glacée du Lac Baïkal permet de le parcourir à pied et de le sillonner en véhicule tout terrain.

Jour 14 – Retour à Irkutsk

Retour à Irkutsk

Pension complète. Nuit à l'hôtel.

Jour 15 – Vol retour vers Paris

Transfert à l’aéroport d’Irkutsk et vol retour pour Paris via Moscou.

 

Repas : petit déjeuner


Cet itinéraire est donné à titre indicatif, il est fonction de la météorologie, de l’état des rivières, etc.

Avant le départ du séjour, et sur place, dans l’intérêt du groupe ou de la découverte, des variantes d'itinéraires ou modifications peuvent être apportées par votre accompagnateur qui connaît bien la région. L’itinéraire pourra à tout moment être modifié ou interrompu pour des raisons de sécurité, à son initiative.

Niveau de difficulté

Ce séjour s'adresse à des personnes n'ayant pas de problème de santé, capables de réaliser à pied des déplacements en ville lors des visites commentées et/ou improvisées sur 1/2 journée de marche maximum.

En pleine nature, des randonnées faciles pouvant durer toute la journée sont également proposées dans le programme lorsque nous sommes en bordure du lac Baïkal. Compte-tenu qu'elles sont réalisées sur la glace et la neige qui recouvre généreusement le lac, aucun dénivelé significatif n'est à prévoir. Les randonnées programmées sur l'île d'Olkhon sont réalisées si le couvert neigeux n'impose pas l'usage de raquettes à neige. Ceci reste à l'appréciation de votre Accompagnateur. Dans tous les cas, le dénivelé positif des randonnées est inférieur à 600m, aucune difficulté technique n'est à prévoir.

 

Sac à dos léger contenant uniquement vos affaires pour la journée avec des vêtements chauds de rechange et protection.

 

Points forts

  • Séjour programmé au coeur de l'hiver : les échanges avec la population locale sont facilités dans ce train mythique qui n'est pas encombré des touristes étrangers comme l'été.
  • Des visites de sites culturels passionnants, assurées par des guides-interprètes dédiés
  • Des randonnées sans difficulté technique. Marche sur le Lac Baïkal gelé. Peu de neige au sol, ce qui permet de se passer de raquettes à neige.
  • Un temps de découverte volontairement improvisée des villes visitées chaque après-midi pour flâner dans les rues, prendre le temps de faire des belles photos, s'asseoir au chaud dans un bar pour prendre un verre, écouter de la musique... PAS de marathon culturel qui frustre les spécialités et sature les novices.
  • Un choix d'hébergements variés : hôtels en centre ville, auberge à l'ambiance familiale, chaleureux refuge de bois au bord du Baïkal, train couchette très bien chauffé.
  • Un accompagnateur fréquentant régulièrement la Russie, co-auteur du séjour

Le prix comprend

  • Les vols internationaux Paris <> Mouscou / Irkutsk <> Moscou <> Paris
  • Tous les transferts inclus au programme, une fois sur place
  • La pension complète. Les nuitées en hôtel, auberge, refuge et wagon-couchette
  • Les visites et entrées mentionnées dans le programme « Jour par jour »
  • L’accès au bania (sauna version russe) à Uzury et Pokoïny, comme mentionné dans le Jour par jour.
  • Les services de l’Accompagnateur en Montagne diplômé d’Etat, fréquentant régulièrement la Russie.
  • La présence de guides-interprètes locaux russes qui assurent l'accueil du groupe à l'arrivée dans chaque ville, les visites des sites culturels et/ou la coordination avec l'équipe locale des chauffeurs, la logistique, les traductions...

Le prix ne comprend pas

 

  • Les frais de visa

  • Les surcoûts liés au choix que vous pourriez faire d’un autre aéroport en France, ou autre pays.

  • L’accès au bania, lorsqu’il n’est pas mentionné dans le Jour par jour.

  • Les boissons et dépenses personnelles, notamment lors des découvertes improvisées des après-midi dans les villes visitées

  • L'entrée au bania (sauna russe) s'ils sont payants dans d'autres lieux que Uzury et Pokoïny
  • Vos frais personnels

  • Les pourboires

  • L’assurance annulation et/ou rapatriement (voir nos conditions de vente)

  • Les frais supplémentaires entraînés par une éventuelle modification ou prolongement du séjour, indépendant de notre volonté (en dehors du programme prévu, hôtellerie, repas et transferts supplémentaires

Le Transsibérien

Oubliez Agatha Christie ! Si vous rêvez de retrouver l'ambiance d'un célèbre roman d'Agatha Christie dont l'action se situe dans un train mythique, vous faites fausse route ! "Le crime de l'Orient Express" est un récit situé, comme son nom l'indique, dans "l'Orient Express", PAS dans le Transsibérien.

 

Le Transsibérien roule sur la plus longue voie ferrée du Monde. Sa branche principale relie Moscou à Vladivostok, sur l'Océan Pacifique. 

Le réseau du Transsibérien possède également quelques ramifications dont une qui se termine à Pékin via la Mongolie et le Désert de Gobi. C'est d'ailleurs à Irkutsk que ce changement de direction s'opère. Prenons garde de bien descendre à Irkutsk !

 

Voyageurs : le Transsibérien est, pour les russes, un train assez ordinaire, emprunté par des voyageurs moins pressés et fortunés que ceux qui se déplacent en avion sur les mêmes parcours. Une occasion idéale pour découvrir les "vrais gens".

La population rencontrée jusque là montre de l'intérêt pour les Français, Belges, Suisses... capables de s'intéresser simplement à elle et apprécient les échanges. La longueur du temps de trajet aide beaucoup en cela. Il n'est pas rare de discuter politique ou football dans le couloir ou de se voir proposer de boire des liquides assez forts (ne parlons pas d'alcool puisque sa consommation est interdite dans le train.).

 

Confort : à chaque étape, lorsque nous en descendons pour visiter une ville pendant 24-48 heures, nous laissons notre train poursuivre sa route. Or les trains que nous occupons sont affrétés tantôt par les chinois tantôt par les russes. Cela implique différents niveaux de confort et d'équipement à bord :  couchettes fermes et peu de prises électriques disponibles dans les trains chinois, confort plus moelleux et équipements plus récents pour les trains russes, voire encore plus évolués parfois.

Nous ne sommes pas en mesure de choisir l'opérateur. Nous prenons le train qui passe au moment où il passe.

Quel que soit l'opérateur, notre voyage sera une réussite.

 

Retenez ces quelques invariants du Transsibérien. Ils font son charme depuis plusieurs décennies :

  • Traverser la Sibérie en sandalettes : personne n'a jamais eu froid dans le Transsibérien. Bien au contraire, le port de sandalettes est vivement recommandé pour circuler dans le train. L'envie d'enfiler un T-shirt à manches courtes et même un short va rapidement vous traverser l'esprit. La température peut atteindre +28°C dedans, alors qu'elle est à -28°C dehors.
  • Il est possible de préparer soi-même des boissons chaudes à volonté, grâce à un samovar, librement accessible à toute heure du jour et de la nuit dans chaque wagon.
  • Chaque compartiment possède des coffres et rangements qui permettent de voyager à l'aise. La porte du compartiment peut être fermée à clé lors des arrêts les plus longs.
  • Un service est assuré en permanence par wagon par 2 agents de la compagnie (habituellement 2 dames lorsque la compagnie est russe). Ce personnel attentif, souvent même attentionné, prend également en charge la sécurité des passagers et de leurs biens. [provonitza] pour les femmes [provotnik] pour les hommes, c'est à dire l'accompagnatrice-l'accompagnateur.
  • Un wagon-restaurant permet de consommer des boissons et des repas à bord. Le rapport qualité/prix n'est toutefois pas favorable.
  • Des haltes programmées surviennent régulièrement pour embarquer et débarquer des passagers dans les gares. Certaines sont suffisamment longues pour permettre de se dégourdir les jambes dans la gare, d'autres ne durent que quelques minutes et peuvent être l'occasion de se faire oublier sur un quai de gare. Votre accompagnateur vous indiquera comment profiter des haltes les plus intéressantes en toute sécurité.
  • A certaines haltes, tout une économie liée au passage du train apparaît à son arrivée en gare, puis disparaît à son départ. Ce sont des habitants des environs qui viennent proposer des aliments et boissons aux voyageurs du Transsibérien : beignets de poisson, poissons fumés pêchés dans les parages... Les prix sont très intéressants. Jusqu'à présent, la consommation de ces produits achetés sur le quai de la gare et préparés de manière artisanale n'a donné lieu à aucun souci alimentaire majeur. Dans tous les cas, il est possible de se ravitailler en produits plus normalisés et proches de ceux dont nous disposons chez nous en allant dans les boutiques des gares.
  • IMPORTANT : nous réservons pour chaque participant·e une couchette, PAS un compartiment. Le train étant principalement utilisé par des russes voyageant pour des raisons non-touristiques, il peut arriver que des personnes étrangères à notre groupe voyagent et dorment avec nous. 
    • si ce genre de situation vous semble insupportable, nous vous proposons de réserver d'ores et déjà un compartiment entier de 4 places à occuper seulement par 2 personnes sur la totalité des trajets (Moscou -> Kazan / Kazan -> Ekaterinburg / Ekaterinburg -> Irkutsk). Prix +500€ pour le compartiment = +250€ / par personne.

Repas à bord du Transsibérien : lorsque nous passons une journée complète à bord, votre accompagnateur confectionne 

  • un petit déjeuner occidental : à base de boissons (thé, tisane, café, lait, jus de fruit), pain ou brioche, confitures. Il est consommé dans le wagon où nous séjournons.
  • un déjeuner : soupe chaude réhydratée, pain, fromage, charcuterie, fruits frais
  • un dîner : plat chaud réhydraté, dessert
  • malgré les difficultés d'approvisionnement et l'interdiction de consommer de l'alcool dans le train, nous avons très régulièrement la surprise d'avoir à déboucher de bonnes bouteilles de vins de nos terroirs, d'apprécier des spécialités tout à fait agréables à déguster. C'est la magie du Transsibérien.

Inscription / Organisation / Contact

Ce voyage est organisé par RandoPays ; les inscriptions se font auprès de l’agence Les Matins du Monde, qui fournit l’assurance et la couverture légale.

Merci de le renvoyer, avec l’acompte, à l’adresse indiquée sur le bulletin. Une confirmation vous sera envoyée.

 

LES MATINS DU MONDE - www.lesmatinsdumonde.com - 156 rue Cuvier 69006 LYON

SARL au capital de 15300 EUR - RCS 437506298 - Immatriculation IM069100084 - RCP : HISCOX HA RCP0086435

Tel : 00 (33) 04 37 24 90 30 - Fax : 00 (33) 04 72 74 48 84

Les refuges sont en bois et construits en bois

Le séjour se déroule dans une zone du Lac Baïkal peu fréquentée par les touristes.

Lac Baïkal, le lac de tous les records

 

  •   Il est le lac le plus profond à près de 1700m sous le niveau de la surface de l’eau.

  • Une fois dégagée des sédiments qui occupent le fond, on pourrait engloutir tout entier le Mont Everest dans la faille où s’est installé le Baïkal.

  • Le Baïkal constitue à lui seul la plus grande réserve d’eau douce liquide avec 20 % du total mondial. Une fois vidé, toute l’eau des Grands Lacs américains ne suffirait pas à le remplir à nouveau.

  • Il est le plus limpide car la vue peut porter jusqu’à -40m sous la surface.

  • Constitué il y a 25 millions d’années, il est le plus vieux lac encore présent sur la planète.

  • C’est le lac où la biodiversité est la plus importante.

  • Il est aussi vaste que la Belgique. Mais oui, ami·e·s Belges, c’est vaste, la Belgique.

Votre accompagnateur

 

Michel CLAR est Accompagnateur en Montagne diplômé d’État. Il a parcouru à plusieurs reprises ce trajet, même jusqu'à Pékin en Chine. Il mettra à votre disposition ses compétences afin que ce séjour en milieu froid soit un « séjour d’exception » et se déroule dans les meilleures conditions d'intérêt, de sécurité et de confort.