Pulka en Carélie russe - Taïga et lacs gelés

Une expérience du Grand Nord en Europe - Un raid "à la russe" - Lacs gelés du système Onéga - Réserve Naturelle de Kivatch  -  Territoire du loup gris  -  Bivouac avec tente et poêle à bois -      Vol pour St Petersburg puis train de nuit : dans la neige dès le matin du 2éme jour !

Lieu

République de Carélie - Russie

 

Prix

à partir de 1350€ ttc

vols compris

Prêt des ski (ou des raquettes) et des pulkas inclu

 

Dates - 8 jours

  • du 02 au 09  mars 2019 en ski sibérien
  • à d'autres dates en Février Mars si vous êtes un groupe de 6 minimum
Les rivières qui relient les lacs ne gèlent pas toutes, même au coeur de l'hiver russe
Les rivières qui relient les lacs ne gèlent pas toutes, même au coeur de l'hiver russe

Vue satelitaire de la partie nord-est du lac Onéga - Carélie russe
Au centre, le lac Sandal, partie du méga-système lacustre Onéga. Kondopoga, porte d'entrée de la widerness russe

Niveau

Randonneur en bonne santé et en bonne condition physique. Pas de niveau technique nécessaire. Confort hivernal

Groupe

De 6 à 9 participants

2 guides

Prix

de 6 à 7 participants 1370€

de 8 à 9 participants 1290€



En Carélie, à 350 km au nord-est de Saint Pétersbourg, le gigantesque système de lacs fige dès le mois de Décembre. Les deux plus grands lacs d'Europe deviennent des déserts blancs où s'engouffre le vent du Nord. La Taïga, océan de bouleaux et de pins offre un refuge à la faune. Elle nous permet de progresser à l'abri les jours de vent, elle nous fournit du bois en abondance. Tandis que les lacs gelés permettent de traverser en ligne droite des étendues sans limites, avec les fractures de compression de la glace pour seul reliefs.

 

Dans cette zone ignorée des voyageurs nous avons toute liberté d'itinéraire : en fonction des conditions de neige et de la météo, nous tracerons notre route afin d'atteindre dans les bons délais notre « base logistique » située sur la berge du lac Sandal. En direction de la Réserve Naturelle de Kivatch, l'itinéraire se dessinera en traversant lacs et forêts, en évitant les rivières en eau libre. Nous croiserons probablement plus de traces de loups que d'humains. Une ou deux cabanes de chasseurs pourront ponctuer notre route.

 

En autonomie complète, chaque participant dispose de sa pulka -des modèles russes conçus pour les terrains plats. La tente mess est équipée d'un poêle à bois et notre voyage se fait selon le modèle « trappeur »à la mode russe.

 


Un voyage hivernal, une immersion dans les grands espaces enneigés et le climat arctique, une balade dans la taïga russe, sur l'un des plus vastes système lacustre du monde: la « pulkarélie » c'est tout ça. L'autonomie des pulkas permet de nous déplacer à notre rythme et de nous adapter à la nivo-météo du moment. Installer le campement ensemble est partie intégrante du voyage, découvrir la vie dehors en hiver est une expérience unique, revisiter nos concepts du confort est enrichissant.


Jour 1 France > Saint Pétersbourg > Train pour le NordVol pour Saint Pétersbourg. Transfert en ville, et visite en fonction des horaires. Train de nuit (couchettes - départ 23h)


Jour 2 Pétrozavodsk > SandalArrivée au petit matin en Carélie. Rapide transfert à notre base logistique sur la berge du lac Sandal. Installation en chambres doubles. Contrôle du matériel, chargement des pulkas. Repas et nuit au chaud (bania russe possible)


Jour 3 à 7 Randonnée en itinérance – Taïga, et système lacustre de l'OnegaRaid en autonomie dans le wilderness russe : le relief et doux, les lacs occupent plus de surface que la terre. L'hiver a figé les tourbières et les lacs, seules certaines rivières coulent sous la glace. L'après-midi du jour 7, arrivée à notre base logistique. Bania russe pour dégeler, repas au chaud, puis transfert à Petrosavodsk et train retour à 22h40. Nuit en couchettes.


Jour 8 Arrivée au petit matin en gare de Saint Pétersbourg. Selon les horaires, visite de la capitale culturelle russe, Venise du Nord aux canaux gelés. Transfert et vol retour