LE SÉJOUR EN BREF

> Lieu géographique : Extrême-Orient de la Russie

> Espace naturel : vallées, toundra, lacs et volcans

> Altitude maxi des randonnées : 2050 m

> Double encadrement : Damien Parisse, un accompagnateur en montagne français, et Anastasia Prakhova, guide interprète et alpiniste.


> La thématique en quelques mots : c’est d’abord une découverte nature, celle du monde des volcans et d’environnements vierges. L’absence d’infrastructures limite la fréquentation de cette région ouverte aux étrangers depuis seulement 1991. Des randonnées, une descente de rivière, des découvertes, des rencontres…


Voyage itinérant – 16 jours

Groupe : 8 à 12 personnes

Prix du séjour : à partir de 3980€

Supplément petit groupe (8 à 9) : 400€

Dates 2018

Du Samedi 06 au Dimanche 23 Septembre

Jours de marche : 8,5

Nuits en hôtel : 7

Nuits en gîte et refuge : 3

Nuits sous tente : 5

Niveau : modéré

Pas de portage


Points forts :

- rapport qualité/prix imbattable

- double accompagnement

- les deux versants du volcan Tolbachik

- les zones les moins humides de la péninsule

- un vrai temps au contact des peuples autochtones

 





La péninsule du Kamchatka dans l'Extrême - Orient russe, c’est un peu le bord du monde.

Nous sommes à 7500 km de Moscou, mais seulement 1200 du Japon. Cette flamme de terre immergée dans le Pacifique fait partie de "l’anneau de feu", une chaîne volcanique qui s’étire du Japon aux Aléoutiennes et l'Alaska, en traversant la mer de Béring.

À neuf fuseaux horaires de Moscou, c’est là que commence la journée en Russie. Cette terre sauvage aux paysages exceptionnels, c’est la Nature à l’état brut, et ses volcans sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco.

On recense près de 200 volcans, dont 30 ont eu une activité récemment. Cette terre est encore en formation et 10% des volcans actifs du monde sont ici.

Terre des ours et des volcans ; mais pas que ! C’est aussi le fameux saumon du Pacifique, qui remonte en juillet les rivières, pour frayer dans les nombreux lacs, 14000 rivières, plus de 400 glaciers, 150 sources d ‘eau chaudes etc.

300 000 habitants se partagent la surface de la France.

Une sorte de Terre des origines ; beauté et dépaysement sont garantis…


LES POINTS FORTS

> Visite de quatre régions volcaniques complètement différentes, dont deux régions dans la partie centrale de la péninsule sont peu accessibles et donc très peu fréquentées. Ces deux régions abritent les volcans les plus élevés du Kamtchatka.

> Grand patrimoine ethnologique : Koriaks, Itelmènes, Evènes et Tchouktches. Pendant le séjour, nous faisons connaissance avec la culture évène au cœur de la presqu'île, en visitant Esso et Anavgaï. Nous verrons aussi un village typique russe de la région. Et bien sûr le bania russe.

> La descente en rafting doux, pour observer les ours bruns et la nature depuis la rivière.

> Une journée en bateau privatif pour voir le Kamtchatka depuis la mer : les rochers dans la baie d’Avatchinkaya « Trois Frères » et l’île Staritchkov pour observer les oiseaux et essayer la pêche...

> Les paysages variés : les volcans (inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco sous le nom de «volcans du Kamtchatka») et tout ce qui les accompagnent : les nombreuses fumerolles, les laves multiformes, aux couleurs infinies, la flore très variée grâce aux sols riches en minéraux.

> La faune sauvage représente par un grand nombre d’espèces, dont les saumons (que nous goûterons souvent), les oiseaux-migrateurs qui nichent en colonies au bord du Pacifique et que nous pourrons observer facilement grâce au bateau, les ours bruns (l’une des plus grandes concentrations mondiales).

> Double encadrement : une guide interprète russe francophone, un accompagnateur français spécialisé.


ITINERAIRE

Jour 1 – France > Moscou > Aéroport de Petropavlovsk-Kamtchatski > Elizovo
Départ de France pour Moscou et continuation vers Petropavlovsk. Vol de nuit

 

Jour 2 – Elizovo
Arrivée au Kamchatka le matin. Transfert à notre hotel familial dans le village d’Elizovo (6 km). Nous avons le reste de la journée pour nous reposer, nous promener dans le village, préparer le départ du lendemain et nous adapter au décalage horaire. La bourgade d'Elizovo s'est développée autour des installations aériennes, seule porte d'entrée et de sortie vers le reste du monde.
Nuit en hôtel familial
    
Jour 3 – Elizovo > Milkovo > Village de Kozyrevsk
Départ plein nord à bord de notre camion Oural en direction du centre de la péninsule (8 heures de route – 550 km). La route est droite, parfois goudronnée. Le paysage est largement dominé par la forêt primaire de boulot. A mi-chemin, nous prenons notre repas dans la petite ville russe de Milkovo. Dans l'après-midi, arrivée au village sibérien de Kozyrevsk, village. Installation dans de petites maisons en mélèze. Visite du village qui est blotti le long d'une rivière. Repas chez l'habitant
Nuit en gîte.

                                

Jour 4 – Kozyrevsk > Volcan Tolbachick Sud
Toujours à bord de notre camion, nous nous dirigeons vers le piémont du célèbre volcan Tolbachick,pour 4 à 5 heures de piste. La progression est lente, la piste très étroite n'est accessible qu'aux camions tout-terrains. La taïga dense cède ensuite la place aux scories des volcans. Nous devons traverser les champs de lave pétrifiée et les sables noir issus de la dernière éruption de Tolbatchik en 2013.  Nous installons notre camp, à proximité des champs de lave, entre plateaux de sables noirs et taïga. Randonnée vers la bordure Est du plateau, sur un incroyable champs de lave. Cette immense et récente coulée crée un paysage fantasmagorique. L'activité du volcan est sensible et visible aux fumeroles et à la chaleur qui se dégage.
Nuit sous tente.

Jour 5 – Volcan Tolbachick Sud
Randonnée au départ de notre camp. Sur les vastes plateaux de cendres volcaniquesn nous marchons en direction de deux cônes caractéristiques. Ils sont nés de la longue éruption de 1975-1976. Des zones encore chaudes persistent, et les couleurs sont magnifiques, du roux au rouge foncé en passant par des bleu-vert et des couleurs soufrées. On trouve encore de nombreuses bombes volcaniques. Ascensiol de chacun de ces cônes d'où la vue sur les plateaux et le sommet du Tolbachik (3682m) est impressionnante
5 à 6 heures de marche. Dénivelé  : env. 500 m.
Nuit sous tente.

Jour 6 – Volcan Tolbachick >Village de Kozyrevsk
Randonnée à travers l'étonnante forêt pétrifiée par l'éruption de 1976. Les nuuées pyroclastiques (nuées ardentes) ont littéralement «  cuits  » les mélèzes qui sont secs sur pieds depuis de 40 ans. Sur une couche de cendres noire de plusieurs mètres d'épaisseur sont dispersés les branches polies par le temps et des fragments d’arbres aux formes insolites. Nous montons sur l'un  des cônes de la partie Sud du plateau, d’où s’ouvre le large panorama sur le champs de cendres volcaniques, les cônes de la partie Nord et la frontière entre la forêt morte et vive.
Après-midi  : transfert retour à Kozyrevsk (env. 4-5 heures). Avant le dîner, nous prenons le temps de visiter le village composé de maisons sibériennes Nous descendons vers la large rivière Kamtchatka. La population est mixte, russe et autochtone.
Nuit en gîte et bania (bain russe).

Jour 7 - Village de Kozyrevsk > Volcan Tolbachick Nord

De Kozyrevsk, nous rejoignons l'autre versant de Tolbatchik, le versant Nord, plus sauvage encore.   3 à 4 heures de transfert. Cette zone s’appelle Kopyto « sabot de cheval », et c’est d’ici que tous les 7 les plus hauts volcans de la presqu’île sont visibles.et disposés en fer à cheval. Ce versant nord est le domaine de la toundra qui couvre les collines et abrite de petits lacs. Randonnée et bivouac sur la toundra
Nuit sous tente

Jour 8 – Kopyto

Randonnée dans les espaces ouverts de la toundra du Tolbachick. Le vaste plateau et dominé par les volcans et entaillé par l'érosion. La rivière Studionnaya « Froide » a formé un immense canyon de roches polies appélés les roches moutonnées.
Par temps dégagé, vue sur  les 7 les plus hauts volcans de la presqu’île : Ouchkovski, Kliutchevskaya, Kamen’ «Pierre », Bezymianny « Sans Nom », Zimina, Oudina et Tolbatchik.
Nuit sous tente


Jour 9 – Kopyto > Esso
Courte randonnée le matin pour profiter des espaces infinies de la toundra, puis départ en camion à travers la forêt de bouleaux vers une région différente et le village de Esso. 5h30 de transfert
Esso est le centre administratif de la région de Bystrinski. Entouré des montagnes où paissent les rennes, c’est l ‘un des plus grands villages peuplé par les Evènes, une ethnie venue au Kamtchatka au début du XIX siècle. Esso est à la confluence des deux rivières la Bystraya (« Rapide ») et Ouksitchan. Dans la langue des Evènes Esso signifie « mélèze ». Le village est entouré de forêt résineuse et feuillue. La civilisation du renne a trouvé là un territoire qui lui convient.
Nuit en hôtel.

Jour 10 - Esso
Journée dédiée à la rencontre de la culture Evène.
Le matin, nous faisons connaissance avec le village et ses habitants.Esso s’est doté d’un petit mais formidable musée ethnographique dédié aux peuples autochtones dont les Evènes. Objets, reconstitutions et explications nous permettent de connaître et de comprendre les modes de vie, des objets usuels, à l’organisation sociale, y compris l’axe de ces cultures:  le renne. Le musée présente une très bonne reconstitution de campement; ces campements existent toujours, de même que la culture et le chamanisme. Visite et rencontres articuleront cette journée adaptée au rythme lent des Evènes.
Nuit en hôtel.


Jour 11 –Esso
Randonnée : nous partons à pied depuis le village pour une randonnée aux alentours d’Esso. En automne, de nombreuses baies et champignons poussent dans la forêt. L’airelle des marais, la camarine, le chèvrefeuille comestible - que les habitants du Kamtchatka appellent « le raisin d’ours - les sorbiers et les pins à pignons nourrissent tout un petit monde.
Plus haut, nous sortons de la forêt et parvenons aux « alpages » de rennes, composé de lande et de toundra. Les reliefs sont plus doux sur ces cordillères, et le climat plus sec.
Nuit en hôtel.

Jour 12 – Esso > Petropavlosk
Transfert vers le Sud (8h) et installation en hôtel à Petropavlosk. La capitale du Kamchatka est une ville de peu de charme, mais où tout se passe. En cherchant et en comprenant ce qui se cache derrière les murs, il y a beaucoup à apprendre. Le port industriel ou le port de pêche, le tout nouveau musée consacré aux volcans, les boutiques ou les différents monuments dédiés aux navigateurs passés par là sont autant de prétextes à une balade.
Nuit en hôtel
 
Jour 13 – Petropavlosk > Camp d’Avatcha
En camion tout terrain, nous atteigons en 2 heures le camp de base des volcans Avachinsky - 2751 m et Koryaksky - 3456 m. Ces deux volcans sont très visibles de Petropavlovsk Kamtchatcky. La ville est d’ailleurs sous la menace de ces puissants volcans. Installation en refuge confortable. Randonnée en direction du col du Chameau, puis du sommet du même nom et des plateaux de sables noirs. Ce petit sommet culmine à 1200 m ; c’est une extrusion volcanique apparue entre les deux volcans de Koriakski et d’Avatcha. Du sommet, la vue est panoramique sur les volcans et sur la ville d’Elizovo. Dénivelé 300 m.
Nuit en dortoir confortable et bien aménagé au camp d’Avatcha, à 900 m d’altitude.

Jour 14 – Camp d’Avatсha > Elizovo
Au départ du refuge, de nombreuses possibilités de randonnées existent. En fonction de la météo et de la dynamique nous pourrons partir vers une antécime du Koriaksky à environ 2000m d’altitude, où naviguer dans la toundra, entre glaciers et plateaux de sables noirs. La large vue porte sur la baie d’Avatcha et tous les volcans autour. A l’horizon, on distingue les volcans du Sud, les cratères de Gorely, le sommet de Viliutchinkaya, les « dents » de Moutnovski.
Après une bonne collation, retour dans l’après-midi à Elizovo.
Nuit en hôtel

Jour 15 – Petropavlovsk et sortie en bateau sur le Pacifique
Transfert à Petropavlovsk pour un peu de shopping le matin : saumon et caviar au marché dédié, souvenirs et choses atypiques que l’on ne déniche qu’ici. Repas au restaurant. L’après-midi, nous rejoignons le port de pêche. Embarquement sur un bateau à moteur (confortable) privatif, et sortie dans la baie d’Avacha. Cette baie « un rêve de marin » comme l’a dit Vitus Bering est très calme grâce aux Trois Frères. Ces trois falaises protègent de la houle du Pacifique et abritent les oiseaux pélagiques pendant tout l’été avant de se couvrir de glace l’hiver. La côte est très escarpée, et pendant le trajet, nous croisons îles, îlots et leurs habitants. Beaucoup d’oiseaux (Cormorans, Macareux, Pygargues, …) et des phoques. Peut-être, verrons-nous aussi la massive Otarie de Steller qu’on appelle « lion de mer ». Jumelles indispensables!
Repas pris à bord et composé de plats à base de fruits de mer (saumon fumé, caviar de saumon et crabe royal par exemple).
Il sera également possible de pêcher (la Plie du Pacifique en particulier), tout le nécessaire est à disposition, y compris les conseils de l’équipage !
Retour à Petropavlosk, nuit en hôtel

OPTION : En place et lieux de la sortie en mer, vous pouvez choisir un de ces fameuses -et onéreuse- excursions en hélicoptère vers la vallée des geysers et la caldeira d’Uzon. Sous réserve qu’un hélicoptère vole ce jour là. Consultez-nous

Jour 16 – Aéroport de Petropavlovsk-Kamtchatski > Moscou > France
Vol retour. Décollage généralement en mi-journée. Arrivée à la même heure à Moscou. Connections fréquentes vers les autres aéroports.

Cet itinéraire est donné à titre indicatif, il est fonction de la saison, de la météorologie, de l’état des lacs, etc.
Avant le départ du séjour, et sur place, dans l’intérêt du groupe ou de la découverte, des variantes d'itinéraires ou modifications peuvent être apportées par le guide. L’itinéraire pourra à tout moment être modifié ou interrompu pour des raisons de sécurité, à l’initiative du guide. Votre équipe y est préparée.

Les temps de marche pourront être augmentés si le groupe le désir. Le double encadrement permet à ceux qui le préfèrent de marcher davantage.